Menu
Tablet menu

L'Adieu à l'Automne

  • @ECzerczuk

Incantatoire et lumineux
Un vaste plateau aux éclairages rasants et une salle plongée dans la pénombre alors même qu'on y entre. Déjà, les comédiens-danseurs sont à l'œuvre. Impression de mouvement perpétuel comme le mystère de la vie, un mouvement dans lequel on se retrouve soudain embarqué, comme malgré soi. Ils y donnent corps à une adaptation, à la fois théâtrale et chorégraphique, inspirée de la pièce du Norvégien Jon Fosse, "Rêve d'Automne". Une œuvre où les êtres survivent quand tout semble depuis bien longtemps mort en eux. Un monde où le désir brille encore d'un feu qui refuse obstinément de s'éteindre dans cette nuit déjà tombée. A cet égard, il faut voir l'étonnant tango final dansé avec la mort. Incantatoire et... lumineux. A voir et revoir, obstinément. »
Richard Caisse, Théâtre Online, 15 février 2014

Plus dans cette catégorie : « L'Adieu à l'Automne
Retour en haut

Login or Register